Affaires et bourses d’études en Chine

C’est une audace qui se concrétise : MAB & Experts Associés, cabinet d’affaires gabonais d’assistance à la création d’entreprises africaines en Chine et d’intermédiation, de facilitations des achats et ventes vient d’ouvrir ses portes, dans un quartier chic de Pékin.


Le cabinet d’affaires MAB & Experts Associés lance dès le 20 décembre 2019, à Libreville, «Oppico Dàxué», un programme de bourses d’études dans les meilleures universités de Chine. 
«La Chine a promis de former 50 000 jeunes africains entre 2019 et 2022. Comme nous le faisons en Guinée Equatoriale déjà, nous comptons envoyer des jeunes gabonais dans les universités chinoises » dès mars 2020. 

Le programme «Oppico Dàxué», Dàxué signifiant Université en Chinois, va sélectionner des étudiants assez ambitieux qui veulent créer les entreprises en Chine ou développer des projets d’échanges culturels susceptibles d’accélérer le développement du Gabon. Ils bénéficieront des bourses pour les licences, master ou Doctorat. Pas de limitation de bourses, mais une sélection des étudiants assez studieux pour relever le défi d’un Gabon compétitif à tout point de vue sur le marché chinois. 
« Un danseur gagne en moyenne entre 8000 et 15 000 yuans lors d’un prestation culturel », il y a donc une place pour l’économie des arts en Chine pour vendre nos danses traditionnelles et les talents issus de la culture gabonaise.

Autres bonnes nouvelles annoncées par le cabinet d’affaires gabonais MAB & Experts Associés basé à Beijing sont : 

1- LA LOI SUR LES INVESTISSEMENTS. De quoi réjouir les Hommes d’affaires gabonais ou ceux qui veulent se lancer dans le commerce avec la Chine. « La Loi sur les investissements étrangers entrera en vigueur le 1er janvier 2020 », dixit le Président XI Jinping, lors de son discours d’ouverture de la 2eme édition de la Foire d’Importation de Shanghai. 

2- LA CHASSE AUX TALENTS EN CHINE. Le cabinet d’affaires gabonais MAB & Experts Associés qui vient de poser ses valises à Pékin, annonce que la Chine a ouvert une chasse aux talents. Une sorte de passe VIP pour aider Pékin à passer du «made in China», au «created in China». 

Expliquons cette chasse aux talents !

Beijing ouvre une chasse aux talents du monde. Zhongguo (la Chine) propose depuis l’année dernière déjà, de nouveaux visas dont la validité sera comprise entre 5 et 10 ans. Lesquelles permettront à leurs détenteurs de séjourner jusqu’à 180 jours consécutifs en Chine et d’entrer et de sortir librement du territoire. 

De quoi faire des affaires, donner des conférences… dans des conditions de confort administratif incomparables avec celles du commun des mortels. Mais le cabinet MAB & Experts Associés que les conditions seront très sélectives. Zhongguo vise «talents haut de gamme», l’élite économique, l’élite politique et culturelle. 

Pour ceux qui aiment les détails, les explications des responsables ci-après vous édifieront (Extraits Agence Reuters et AFP) : 

CARTE DE RESIDENTS PERMANENTS. Pour attirer plus de talents étrangers et faciliter le développement de Zhongguancun, Beijing a lancé un projet pilote en mars 2016 qui permet aux startups étrangères ou aux professionnels qualifiés dans le parc scientifique de demander le statut de résident permanent.

Le premier groupe de 45 étrangers du programme pilote, dont Alsayadi fait partie, a obtenu plus de 70 points sur 100 sur l’échelle de mérite et a reçu des lettres de recommandation en janvier. Les points dépendent de facteurs tels que l’éducation, l’expérience et la demande de certaines compétences technologiques.

$ Guo Hong, directeur du comité de gestion de Zhongguancun, a déclaré que le programme est le premier essai en Chine pour l’évaluation et l’intégration de talents étrangers de manière pragmatique.

$ Zhang Wenqiong, directeur adjoint du Centre des talents de Zhongguancun, a déclaré que la politique se concentre principalement sur le potentiel de développement des start-ups, ainsi que d’autres facteurs.

$ Zheng Jinlian, secrétaire générale adjointe du Centre pour la Chine et la mondialisation, un groupe de réflexion installé dans la capitale, a noté que les étrangers bénéficient maintenant de deux périodes de candidature chaque année pour obtenir une carte de résident permanent.
« L’ensemble du processus, de la collecte des documents à la fin de l’évaluation, dure quatre mois », précise-t-elle. « Nous avons un groupe de plus de 100 experts qui étudient les documents soumis. »

$ Wang Huiyao, directeur du Centre pour la Chine et la mondialisation, a estimé que cette nouvelle voie d’obtention du statut de résident permanent montre au monde que la Chine s’ouvre davantage et accorde plus d’attention au recrutement de talents.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s