Covid-19 au Mexique. En plein jour, le parrain de la drogue « El Chapo » offrent des aliments aux pauvres

Distribution de produits de première nécessité, dans un carton à l’effigie de Joaquin « El Chapo » Guzman, le parrain de la drogue, le 17 avril à Guadalajara (Mexique).

Par Manuelo PINGO (Mexico-Mexique) – Sur des vidéos, de jeunes et jolies femmes remplissent puis distribuent des cartons de vivres dans la banlieue de Guadalajara, dans l’ouest du Mexique. Elles portent des masques en tissu à l’effigie du célèbre narcotrafiquant mexicain, Joaquin « El Chapo » Guzman. L’initiative a été postée sur les réseaux sociaux par une des filles de l’ancien chef du puissant cartel de Sinaloa, incarcéré aux Etats-Unis.

C’est tendance, chez les mafieux mexicains, de jouer les bienfaiteurs. Ils le font savoir, en pleine crise économique provoquée par la pandémie due au coronavirus. Si les cartels sont eux-mêmes touchés, ils rebondissent vite face à un Etat dépassé par l’urgence sanitaire.

Papier toilette, riz, haricots, soupe en sachets, huile… les cartons de denrées de première nécessité, destinées aux personnes âgées pauvres, sont estampillés « El Chapo 701 ». C’est la marque de vêtement et d’alcool créée par Alejandrina Guzman, la fille du narcotrafiquant. Le « 701 » fait référence au rang occupé, en 2009, par El Chapo dans le classement Forbes des hommes les plus riches du monde.

C’est avec des masques estampillés El Chapo que les cartons de denrées sont partagés.

La marque n’a jamais été mise en cause dans des activités illégales. L’initiative bénéficie néanmoins à l’organisation mafieuse de son père. C’est le quatrième cartel à vanter ses opérations de bienfaisance sur le Web depuis l’alerte sanitaire déclarée le 30 mars.

Drogue bloquée dans les ports

Début avril 2020, le cartel du Golfe a été le premier à mettre en ligne une vidéo plus guerrière : armés de fusils-mitrailleurs, des hommes masqués remettent des colis aux habitants des villages pauvres de l’Etat de Tamaulipas, dans le nord-est du Mexique, fief de l’organisation. Dans la foulée, le cartel Jalisco Nouvelle Génération et celui de Los Viagras ont vite posté à leur tour des images de piles de cartons et de sacs de vivres, étiquetés de leurs sigles mafieux respectifs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s