Burkina-Faso. Les experts médicaux burkinabè outillés aux techniques chinoises contre le covid-19

L’équipe d’experts médicaux chinois dépêchée au Burkina Faso n’a pas vraiment eu le temps de se reposer depuis son arrivée. Hier, elle a animé une visioconférence sur la prévention et le contrôle des épidémies avec les autres équipes médicales chinoises présentes dans 14 pays d’Afrique de l’Ouest.

Il était question pour ces experts d’avoir une vue globale sur cette épidémie en Afrique de l’Ouest et de juger des adaptations  à apporter aux différents Plans de ripostes nationaux.

Séance de visioconférence des experts médicaux chinois au Burkina Faso avec les 14 pays d’Afrique de l’Ouest.

Avant cette visioconférence, les experts médicaux chinois ont animé, pendant deux jours, les 21 et 22 avril 2020, au ministère de la Santé du Burkina Faso, des séminaires de formation et de renforcement des capacités à l’intention du personnel du Comité burkinabè chargé de répondre à l’épidémie du coronavirus.

Il y a eu environ 30 participants, incluant des représentants des experts de l’OMS en contrôle des maladies, en assistance médicale et en expériences aux laboratoires. A noter également la présence des représentants du laboratoire burkinabè des virus de la grippe, du Comité d’experts de laboratoire, de l’équipe d’action spéciale et de l’équipe d’experts, ainsi que les membres de la mission médicale chinoise au Burkina Faso.  

Pendant la formation il était question de s’approprier les concepts tels que le plan de prévention et de contrôle du Covid-19, les mesures de désinfection, la construction des services de consultations pour les patients ayant de la fièvre, le plan de diagnostic et de traitement du Covid-19. Les experts ont aussi montré les normes de traitement, les tests de laboratoire, les dégâts myocardiques liés à l’infection du Covid-19, les soins aux patients graves et la protection du personnel médical.

Un instant de la formation

Répartissant les malades en quatre catégories en fonction de la gravité, les experts médicaux du Burkina Faso ont estimé que le plan de diagnostic et de traitement chinois est impressionnant. En même temps, la partie chinoise a expliqué que l’épidémiologie, les symptômes cliniques et l’imagerie comme une norme pour juger les cas suspects. Une approche médicale nouvelle pour le Burkina Faso. Une telle méthode de jugement permet de se débarrasser de la dépendance excessive à la détection d’acide nucléique (dépistage), afin de traiter le plus rapidement possible les patients suspects.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s