Inde. Sans argent pour payer l’hôtel durant le confinement, six touristes se planquent dans une grotte

SIX touristes ont été découverts par la police indienne dans une grotte des environs de Rishikesh, au nord de l’Inde, dans laquelle ils ont passé plus de 3 semaines. Face aux mesures de confinement décrétées par le gouvernement du pays pour lutter contre le coronavirus, les quatre hommes et les deux femmes avaient choisi de se confiner dans une caverne. Ils n’avaient en effet plus les moyens de payer l’hôtel où ils logeaient jusque-là, a rapporté CNN lundi 27 avril 2020.

Ils ont vécu dans la grotte pendant 25 jours avant que les habitants ne les repèrent et informent la police. Les visiteurs originaires de France, de Turquie, du Népal, des États-Unis et d’Ukraine vivaient là depuis le 24 mars, date à laquelle le confinement national avait été annoncé par le Premier ministre, Narendra Modi. Après cette surprenante découverte, « nous leur avons demandé de se placer eux-mêmes en quarantaine pendant deux semaines en guise de précaution mais le groupe a l’air en bonne santé », a indiqué Mukesh Chand, porte-parole de la police de l’État d’Uttarakhand.

Le touriste du Népal connaissait l’hindi et a aidé les autres dans la grotte à sortir et acheter des provisions avec le peu d’argent dont ils disposaient, a déclaré la police. Les quatre hommes et deux femmes avaient déménagé dans une grotte à Rishikesh dans le nord de l’Inde après avoir été bloqués dans le pays avec très peu d’argent.

 Les transports aérien, ferroviaire et routier sont suspendus depuis le 24 mars. Ces touristes étrangers sont riginaires d’Ukraine, des États-Unis, de Turquie, de France et du Népal et étaient arrivés en Inde séparément – ils vivaient dans de petits hôtels et des lodges privés à Rishikesh, qui est une destination touristique populaire dans les contreforts de l’Himalaya.

« Après avoir reçu les informations, nous sommes allés à la grotte et avons trouvé les six étrangers. Ils nous ont dit qu’ils avaient décidé d’aménager dans la grotte parce qu’ils manquaient d’argent. Nous avons fait leurs tests médicaux et les avons envoyés dans un centre de quarantaine », Le responsable de la police locale, Rakendra Singh Kathait, a déclaré au journaliste local Raju Gusain.

Les six sont maintenant hébergés dans une retraite religieuse privée et leur logement et leur nourriture sont payés par le gouvernement, ont indiqué des responsables. Au sujet de leur santé, tous ont été testés négatifs pour Covid-19 et ont été transférés dans un centre de quarantaine privé, ont déclaré des responsables où ils ont pu se laver convenablement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s