VENEZUELA. Huit terroristes colombiens tués dans une tentative pour renverser le président MADURO

Selon le régime de Nicolas MADURO, un commando aurait tenté de reverser le pouvoir. Faux! retoque l’opposition qui voit dans la déclaration télévisée du pouvoir, une tentative de manipuler et distraire l’opinion. L’agence Reuters rapporte des informations des deux parties.

Le groupe a atterri dimanche matin sur la côte de La Guaira, à environ 32 km de la capitale Caracas, a déclaré le ministre de l’Intérieur Nestor REVEROL dans un discours télévisé. « Ils ont tenté de mener une invasion par la mer, un groupe de mercenaires terroristes de Colombie, afin de commettre des actes terroristes dans le pays, tuant des dirigeants du gouvernement révolutionnaire« , a-t-il déclaré. Le chef de l’opposition, Juan GUAIDO, a pour sa part déclaré que le gouvernement cherchait à se distraire des récents événements violents, notamment une émeute meurtrière en prison vendredi et une sanglante bataille de gangs de Caracas samedi soir.

« Le régime cherche à détourner l’attention avec un supposé incident (à La Guaira) en proie à des incohérences, des doutes et des contradictions« , a déclaré l’équipe de presse de GUAIDO, reconnue par plus de 50 pays comme le chef légitime du Venezuela, dans un communiqué. Le chef du Parti socialiste, Diosdado CABELLO, a déclaré que huit personnes avaient été tuées et deux détenues.

Le ministre de la Défense Vladimir PADRINO a déclaré que l’un des hors-bords avait coulé et que des navires militaires cherchaient des survivants sur la côte. Les affirmations du gouvernement de MADURO concernant la participation colombienne étaient « sans fondement », a déclaré le ministère colombien des Affaires étrangères dans un communiqué, et visaient à détourner l’attention des « vrais problèmes que vit le peuple vénézuélien ».

Le président Nicolas MADURO accuse fréquemment des adversaires politiques de tenter de le renverser avec le soutien de Washington, qui a juré de le forcer à quitter ses fonctions par des sanctions qui ont paralysé les exportations de pétrole de la nation OPEP. Les manœuvres militaires américaines (notre photo) au large du Venezuela sont souvent citées en preuve de ces allégations. Les critiques du Parti socialiste au pouvoir rejettent souvent ces accusations comme des cascades utilisées comme excuse pour détenir des opposants au gouvernement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s