AFRIQUE. Covid-19 : la faune sauvage et la flore en repos dans les parcs

Rien ne pouvait freiner la course à la rentabilité des Tours opérateurs, encore moins celle des agences de voyages à la recherche de plus de destination pour satisfaire des humains à la recherche de dépaysement. Sans avocats désintéressés, ni porte-parole comprenant leur besoin de quiétude et de détente dans une nature silencieuse, la faune et même la flore s’étaient habituées.

Les animaux doivent sans nul doute se demander, pourquoi autant de calme dans les parcs nationaux nationaux d’Afrique. Savent-ils seulement que les humains sont cloués dans les maisons, à cause d’un virus qui les tient au respect.

Les éléphants ont reconquis les routes jadis bruyantes

Cette période de coronavirus ne manquera pas de faire du bien aux animaux de la savane et de la forêt habitués aux mouvements intempestifs et tantôt dérangeant des touristes internationaux. Aux clics et flashs de leurs appareils photos. Même si l’on note des virées clandestines de quelques touristes, au moins les flux ont baissé pour une paix et tranquillité momentanément retrouvées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s