RD CONGO. COVID-19 : le gouvernement évoque la grâce présidentielle au bénéfice des détenus

CHINA AFRICA MEDIA, Kinshasa 7 mai (Correspondance ODM) – Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi pourra user de  son droit de grâce en faveur des personnes privées de libertés et des personnes condamnées à de peines mineures  en RDC, a affirmé le porte-parole du gouvernement et ministre d‘Etat, ministre de la Communication et médias, David Jolino MAKELELE, dans le compte-rendu du dernier Conseil des ministres, en cette période où la contamination au niveau des prisons risque d’être un facteur de propagation de la pandémie à grande échelle.

Le ministre d’Etat, ministre de la Communication et médias a indiqué que  la  possibilité du droit de la grâce présidentielle a été évoquée, par le Conseil des ministres, sous les observations exigeantes du ministre de Droits humains  et les recommandations instances  internationales. 

DR – Les prisonniers de Makala, après une évasion massive

Citant le Pr Jean Jacques MUYEMBE, secrétaire technique  du Comité multisectoriel de la riposte au COVID-19, le ministre d’Etat  MAKELELE a déclaré  que  la contamination au niveau des prisons risque d’être un facteur de propagation de la pandémie à grande échelle dans noter société, en particulier si la prison de Makala devrait être concernée, en raison de son surpeuplement.

Pour rappel, l’article 87 de la Constitution du 18 février 2006  dispose : « Le Président de la République exerce le droit de grâce. Il peut remettre, commuer ou réduire les peines ». 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s