RD CONGO. Le Président TSHISEKEDI découvre un lot surprise de Covid-organics à l’INRB de Kinshasa

Malgré les attaques souterraines des grands groupes pharmaceutiques occidentaux et leurs relais en Afrique qui font du lobbying pour que les Africains ignorent le Covid-Organics, remède malgache contre le coronavirus, ce dernier fait sa percée dans les pays africains. Jeudi 7 mai 2020, lors de sa tournée des structures hospitalières de riposte contre le Covid-19, le président Félix-Antoine TSHISEKEDI a eu la surprise de découvrir quelques cartons de Covid-Organics à l’Institut National de Recherches Biomédicales (INRB).

Nul ne sait trop l’objet de cette présence du Covid-organics à l’INRB. Est-ce pour des tests cliniques sur les malades infectés ou des essais cliniques à titre préventif ? Toujours est-il que l’arrivée de Félix TSHISEKEDI à l’Institut National de Recherches Biomédicales (INRB), a coïncidé avec la découverte de quelques cartons de Covid-Organics. Le remède contre la pandémie découvert par Madagascar est tant décrié par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les laboratoires pharmaceutiques occidentaux qui préparent actuellement des vaccins à déverser sur l’Afrique, ainsi que la communauté des scientifiques occidentales qui voit d’un mauvais œil ce remède bon marché qui viendrait couper le rêve des fortunes à brasser avec les traitements qu’elle préconise Outre-Atlantique.

Lot de covid-Organics estampillé RDC découvert par le président TSHISEKEDI à l’INRB

Du coup, la visite du chef de l’État, qui devrait lui permettre de s’enquérir des efforts fournis par cet institut sur les recherches en riposte de la pandémie, devra permettre à l’équipe MUYEMBE de s’expliquer sur les raisons du produit malgache sur le sol congolais. On sait aussi que pour soutenir l’argument que le Covid-Organics avait une efficacité avérée, Andry RAJOELINA, président Malgache avait souhaité que les pays africains mènent des tests et essais cliniques pour taire la mauvaise foi, de l’Organisation Mondiale de la Santé qui a tendance à défendre les intérêts des grands groupes pharmaceutiques et des Fondations philanthropiques comme celle de Bill et Melinda GATES.

Cette question de la présence de Covid-Organics en République Démocratique du Congo dépasse le cadre présidentiel, apprend-on. L’opinion congolaise sait que ce produit n’est pas adopté par le Secrétariat technique à la riposte. Mieux, la RDC ne s’est pas encore prononcée alors que le Sénégal, les Comores, le Congo-Brazzaville, la Guinée Equatoriale qui parle d’efficacité du Covid-Organics…s’en sont procuré.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s