COVID-19 : Un ancien ambassadeur américain qualifie les accusations de Mike POMPEO sur la Chine d’insensées

Alors que le secrétaire d’État américain Mike Pompeo avance sans cesse des accusations de complot selon lesquelles le virus du COVID-19 proviendrait d’un laboratoire à Wuhan en Chine, un ancien ambassadeur américain en Chine a jugé ces allégations insensées et « très insidieuses ». C’était au cours d’un entretien exclusif accordé à Global Times.

Dans une un article paru le 14 mai dernier, Max BAUCUS, ancien ambassadeur américain en Chine, à déclaré que cette théorie de virus qui se serait échappé d’un laboratoire « comporte un message subliminal très insidieux qui suggère qu’il était peut-être prévu qu’il soit répandu, mais cela n’a aucun sens ».

« Cela n’a aucun sens d’abord parce que la Chine ne peux pas répandre un virus qui ferait du mal son propre peuple.  Ensuite, personne ne peut démontrer que la Chine avait intentionnellement causé le COVID-19 », a estimé le diplomate. Ces explications rejoignent en effet ceux de plusieurs experts virologues qui affirment que le virus du nouveau coronavirus ne peut pas avoir été créé en laboratoire. Ceci au vu des différents génomes de Sars-CoV2 observés en Chine, en Europe et en Afrique. Les recherches ont mis en évidence un génome propre à chacune de ces zones.

Max BAUCUS d’ajouter : « Les déclarations de l’administration américaine, et plus précisément celles  de M. POMPEO et de certains sénateurs sont très dangereuses.  Et ces gens sont excessivement militaristes et contrarient l’opinion publique américaine envers la Chine ». « Beaucoup de gens savent que c’est excessif mais […] ils ne parlent pas. Ils ne disent pas grand-chose à ce sujet » a-t-il regretté.

Pour le diplomate américain, peu importe que le virus provienne du laboratoire, d’un marché humide ou d’autres endroits, la chose la plus importante aujourd’hui est de le gérer. Selon lui, Pompeo est l’un des personnages les plus bellicistes de l’administration TRUMP.  « Je pense que TRUMP lui permet d’être belliciste » dit-il.

Au cours de l’entretien, l’ancien ambassadeur a insisté sur la nécessité de coopérer pour relever les défis mondiaux tels que la prévention d’une pandémie par exemple. Dans la situation actuelle, Max BAUCUS reste prudent, il a ditque l’on devrait attendre après les élections américaines de novembre pour voir si les États-Unis et la Chine pourraient encore travailler ensemble sur des projets tels que le développement d’un vaccin contre les coronavirus.

« Les États-Unis et la Chine sont toujours dans le même bateau malgré le fait que les deux pays ne rament pas toujours à l’unisson. Peut-être qu’un pays rame vers l’avant, l’autre vers l’arrière. Mais nous sommes dans le même bateau et c’est une grande mer. Il y a de grandes tempêtes autour. Donc, nous ferions mieux de trouver un moyen de faire avancer ce bateau  dans la même direction « , a-t-il illustré en guise de conclusion.

Le diplomate qui a souligné que la coopération entre les Etats-Unis et le Chine revêtait une grande importance pour le reste du monde, prédit des lendemains meilleurs pour les deux pays au sortir de la crise sanitaire actuelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s