MEDIA. Gaël OSSOUGHO MBADOUMA : « China Africa Media consolide sa présence dans les pays du Pacifique et en Inde »

CHINA AFRICA MEDIA. Voie de l’Afrique francophone décomplexée dans la coopération Afrique-Chine et Afrique – reste du monde, China Africa Media continue son implantation progressive dans la planète. Comme il est désormais de tradition, et dans un souci de transparence avec ses partenaires et annonceurs, China Africa Media dresse les bulletins de son lectorat à travers le Monde. Depuis une semaine, on note une forte adoption par les pays du pacifique africain, de l’Inde, de la Chine du journal China Africa Media.

Globalement, dans le TOP 6, on retrouve les pays suivants : Gabon, Inde, France, Etats-Unis, Australie.

Top 10 des pays où China Africa Média a été le plus lu
entre 4 h 30 et 7 h 00, ce 23 mai 2020, 2793 visiteurs sur cet interval de temps.

En Afrique centrale, le journal China Africa Media reste très compétitif au Gabon, en RDC, en Guinée Équatoriale, au Congo-Brazzaville. Même si la rédaction déplore, en glissement mensuel du lancement en avril à aujourd’hui, un recul du nombre de lecteurs en RD Congo. Avec les études faites par l’Intelligence artificielle et les données, la rédaction de China Africa Media a pu identifier les raisons de ce recul de lecteurs. La conclusion est de rester sur le crédo initial du traitement des informations dans ce pays. Ainsi, la rédaction devrait poursuivre sa percée marketing dans les deux Congo, après corrections.

En Afrique de l’Ouest, le journal continue son pari. L’ouverture imminente de bureaux de correspondants en Cote d’Ivoire et au Burkina Faso devrait faciliter l’adoption par le lectorat ouest-africain de China Africa Media. Le Sénégal reste avec le Burkina Faso, le pays où l’on observe une constance de notre lectorat.

 » Nous sommes dans une phase de lancement, malgré le confinement qui ralenti nos activités sur le terrain. La création du département vidéo a été un atout supplémentaire qui devrait renforcer la réalisation de notre mission : « la voie décomplexée de l’Afrique émergente dans le monde ». Je pense que d’ici le mois d’aout 2020, nous aurons atteint une vitesse de croisière qui nous placera comme journal international de référence », a expliqué Gael OSSOUGHO MBADOUMA, web-designer et chef département Multimédia Management, formé en 2019 à l’Université Renmin de Pékin et stagiaire à l’agence Xinhua.

 » C’est surtout notre forte présence en Inde, en nombre de lecteurs devant la Chine que nous visions qui nous surprend. Mais on croit comprendre ce qui se passe », a expliqué le web-master, responsable de la stratégie Média développement Plan du groupe.

Top 10 des lecteurs au 22 mai 2020

La percée observée ces derniers temps en Maurice, aux Iles Comores, à l’Ile de la Réunion en Inde et en Chine est notamment liée à la qualité du traitement de l’information que notre rédaction réserve à ces parties du monde, qualité elle-même découlant des nos sources d’informations et de notre charte de confidentialité, mais aussi la présence des pays francophones dans cette région.

Parmi les zones à conquérir, l’Amérique latine. Faut-il le souligner, la barrière de la langue (nous publions en Français) est identifiée comme un frein. Mais le journal veut aller à la pêche des francophones latinos. Le mois dernier, China Africa Media, pas du tout présent en Australie s’était engagé à se déployer dans ce pays. Aujourd’hui, le pari est en passe d’être relevé.

Trafic sur la semaine du 19 mai au 23 mai 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s