MADAGASCAR. Coronavirus : deux actes de l’OMS donnent au remède malgache et à l’Afrique l’occasion de sauver le monde

CHINA AFRICA MEDIA – Les circonstances jouent en faveur de la médecine traditionnelle africaine. Dans la course à qui trouvera le premier remède pour soigner le coronavirus, l’Afrique avec Madagascar est bien partie pour être la première à offrir un remède naturelle, à la fois préventif et curatif à base de plantes naturelles.

L’Organisation mondiale de la Santé vient de poser deux actes qui pourraient propulser les remèdes africains, notamment le Covid-Organics au devant de la scène sanitaire mondiale. D’abord la déclaration de l’OMS à soutenir les remèdes africains, puis la suspension des essais cliniques avec l’hydroxychloroquine.

Les choses ont, semble-t-il changé, à Genève dans la tête des technocrates de l’Organisation mondiale désormais plus ouverts aux propositions venant d’Afrique, après les avoir combattus. En effet,  » la médecine traditionnelle, soutenue par des études scientifiques, peut contribuer à un meilleur accès aux médicaments et à la Couverture Sanitaire Universelle en Afrique« , a déclaré l’OMS Afrique le 19 mai dernier, jour de la tenue de l’Assemblée mondiale de la Santé. Ce même jour, le directeur général de l’OMS ajoutait que « le monde ne manque ni d’outils, ni de sciences, ni de ressources pour se protéger de la pandémie ».

Le 22 mai 2020, Tedros ADHANOM GHEBREYESUS, directeur général de l’OMS a déclaré que désormais l’OMS accordera son soutien à tous les produits africains, y compris le remède malgache le Covid-Organics.  » L’OMS soutient Madagascar et d’autres pays d’Afrique pour produire des preuves sur la qualité & l’efficacité des médicaments traditionnels proposés pour traiter le Covid-19. Une collaboration est aussi en cours avec des instituts de recherche pour mobiliser l’expertise en Afrique« , a affirmé Tedros ADHANOM GHEBREYESUS.

Occasion en or pour le Covid-organics

Cette nouvelle position offre un boulevard aux remèdes africains, notamment au Covid-Organics malgache dont la nouvelle usine de production de masse sera opérationnelle dès le 26 juin 2020, date prévue de son inauguration par le Président Andry RAJOELINA. Alors que les pays occidentaux sont encore à la recherche d’un vaccin et autres traitements thérapeutiques, le Covid-Orgnics déjà sur le marché va gagner quelques semaines d’avance sur les remèdes occidentaux concurrents. La conduite des essais cliniques par l’OMS devrait donner ses résultats avant que les vaccins ne soient disponibles. Les deux premiers vaccins contre le Covid-19 seront probablement disponibles dès septembre pour le premier produit par les Chinois, puis octobre quant au second produit par les Indiens.

Le président malgache en visite dans la première usine de production du covid-organics

Les remèdes africains dont le Tambavy ou Covid-Organics qui a fait ses preuves à Madagascar et l’Apivirine du Béninois Dr Valentin AGON (qui devrait confirmer ses preuves scientifiques au niveau africain) sont d’autant plus attendus par les Africains, les Américains du Sud et les Européens. Ces remèdes ont autant de chance que le deuxième acte posé par l’OMS focalise désormais les espoirs sur la science africaine.

Et pour cause, lors de la Conférence de presse du lundi 25 mai, l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) a déclaré avoir suspendu «temporairement», par mesure de précaution, les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine qu’elle mène avec ses partenaires dans plusieurs pays. Cette décision fait suite à la publication d’une étude vendredi dans la revue médicale The Lancet jugeant inefficace voire néfaste le recours à la chloroquine ou à ses dérivés comme l’hydroxychloroquine contre le Covid-19.

C’est dire combien, les espoirs du monde sont désormais tournés vers Madagascar. Selon nos sources, un proche du Président malgache, Madagascar s’active pour que l’OMS organise des essais cliniques le plus rapidement possible en respectant un protocole scientifique rigoureux, que les résultats soient proclamés le plus rapidement possible. C’est l’avis des nombreux Africains qui craignent les vaccins occidentaux déjà suspectés.

Une réflexion sur “MADAGASCAR. Coronavirus : deux actes de l’OMS donnent au remède malgache et à l’Afrique l’occasion de sauver le monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s