UNION AFRICAINE – Les médecins du Centre médical de l’Africa CDC préfèrent TRUMP à la Chine

CHINA AFRICA MEDIA – Les Etats-Unis sont en passe de marquer des points contre la Chine sur le terrain médical en Afrique. Les dons salutaires de la Chine aux gouvernements des pays africains ne doit pas faire oublier cette guerre d’influence dans les couloirs des administrations africaines. En effet, la guerre qui oppose la Chine et les Etats-Unis se répercute-t-elle déjà au niveau des instances décisionnelles médicales de l’Union Africaine. Notamment, à la direction du centre médical de l’Africa CDC, chargée de la prévention et de la riposte  contre les maladies, comme le Covid-19 qui sévit sur le continent.

Tout porte à croire que les médecins de l’Union Africaine, notamment ceux exerçant à la direction du centre médical se soient alignés derrière Donald TRUMP, malgré sa gestion catastrophique dans la crise et ce, contre Pékin. Selon notre confrère Afrique Intelligence, organe d’informations confidentielles, « La crise du Covid-19 a rebattu les cartes autour de l’implantation du futur bâtiment de l’Africa CDC. Alors que la Chine et les Etats-Unis s’opposent sur le financement de la construction du centre depuis des mois, la direction du centre médical prend fait et cause contre Pékin ».

Ceci explique-t-il cela ? Fait tout de même curieux qui alimente l’idée d’une hostilité sourdine en Afrique entre la Chine et Pékin, malgré les déclarations de Pékin à se tenir au côté de l’Afrique, très peu des pays africains ont sollicité la Chine pour son expertise. Selon nos sources, on parle seulement de six délégations médicales chinoises arrivées en Afrique dans le cadre du Covid-19. Certes, il y a eu le 18 mars 2020, une visioconférence organisée pour partager les expériences, entre la Chine et les pays africains. Pourtant, en février 2020, le Directeur des Centres africains de prévention et de lutte contre les maladies (Africa CDC, rattaché à l’Union africaine), John NKENGASONG, virologue camerounais, qui pilote la lutte contre la pandémie de Covid-19 à l’échelle continentale avait appelé à l’aide de la communauté internationale.

A part les dons des Fondations Jack Ma et du gouvernement chinois acceptés par les pays Africains, seulement six pays ont fait appel à des délégations médicales chinoises dans la lutte contre le Covid-19. D’autres pays seraient ouvertement contre la Chine, en refusant le protocole médical chinois qui pourtant a fait ses preuves. Le parfait prétexte, la chloroquine qui fait débat. C’est le Cas du Gabon, parmi les pays les plus touchés d’Afrique, au regard du ratio entre personnes infectées (plus de 2319 personnes contaminées) sur une population totale de 1, 8 à 2 millions d’habitants, selon les sources.

Le comité scientifique gabonais a longtemps vacillé à adopter un protocole thérapeute, malgré que le fait que le gouvernement chinois ait transmis le sien aux autorités gouvernementales, malgré la progression du nombre de cas de personnes infectées. En arrière plan de cette tergiversation, l’hostilité de certains médecins et des sphères du pouvoir à la méthode chinoise. Mais, il n’y pas que le Gabon, plusieurs autres pays se sont alignés derrière l’Occident.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s