Lutte contre le Covid-19. La Chine annonce un versement de 20 millions de dollars à Gavi

CHINA AFRICA MEDIA – Le Premier ministre chinois Li Keqiang a annoncé jeudi que le gouvernement chinois apporterait une contribution de 20 millions de dollars américains au financement de Gavi, une alliance soutenue par l’ONU qui aide à acheminer les vaccins vers les pays en développement. Ce financement vise à relever les défis du COVID-19 entre 2021 et  2025.

 Li Keqiang a fait cette annonce lors du Sommet mondial sur les vaccins organisé par le Royaume-Uni et visant à accélérer le développement d’un vaccin contre le COVID-19.

« La Chine continuera de soutenir le rôle central de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la coordination de la recherche et du développement de vaccins et de faire avancer les essais cliniques multicentriques de vaccins » a noté Li, ajoutant que « les vaccins sont un solide bouclier contre le virus ».

« Nous travaillons sans relâche pour faire des percées dans les vaccins, les thérapies et les réactifs de test », a-t-il déclaré. Et de poursuivre: « Jusqu’à présent, les investissements du gouvernement chinois et du secteur privé dans ces domaines ont dépassé les quatre milliards de yuans (environ 562 millions de dollars américains), ils devraient dépasser les 10 milliards de yuans au total ».

Lors de l’ouverture de la récente 73e Assemblée mondiale de la santé, le président chinois Xi Jinping a appelé à la création d’une communauté mondiale de la santé pour tous et a présenté les propositions et initiatives de la Chine pour renforcer la coopération internationale contre le COVID-19.

« La Chine continuera de faire de son mieux pour aider les pays touchés, en particulier les pays en voie de développement, à renforcer leurs ripostes au COVID-19 et à la reprise socio-économique », a déclaré Li.

Développement d’un vaccin COVID-19 en Chine

La Chine a approuvé des essais cliniques pour trois vaccins tests COVID-19, le vaccin à base d’adénovirus recombinant (Ad5-nCoV) étant répertorié comme le premier vaccin entrant dans la deuxième phase par l’OMS. Ce type de vaccin va agir comme une infection naturelle, et amènera le système immunitaire à combattre naturellement les germes ainsi détectés.

Développé par une équipe de chercheurs de l’Institut de médecine militaire de l’Académie des sciences militaires, le vaccin Ad5-nCoV en Chine suscite de grands espoirs, étant donné que la méthode employée pour sa mise au point a été utilisée par la même équipe pour développer, avec succès, un vaccin contre Ebola en 2017.

Sources Chinadaily.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s