FESTIVAL ZADIÉ SADAKA: Jeux et participants

Relire la deuxième partie Relire la première partie
Propos recueillis par Gaël OSSOUGHO

Qu’en est-il de la composante Jeux du Festival ?

La composante Jeux comprend deux jeux traditionnels : le Melum et le Mbia, appelé autrement Malutha et Ndambo. Pour le Melum, il y aura une compétition ou coupe féminine de 12 clubs, et une compétition de 12 clubs masculins. Selon les statuts élaborés par le Commissariat aux jeux du Festival, une équipe compte 9 joueurs et 5 encadreurs. Ce qui va représenter 288 participants.
Quant au Mbia, c’est uniquement une compétition masculine opposant 12 clubs, soit 144 participants. A coté de ces deux sports traditionnels modernisés, nous aurons la course de pirogue en équipe et en individuel. Soit environ 68 compétiteurs. Rien que pour les jeux, nous aurons un peu plus de 500 participants réunis. Nous avons déjà reçu l’accord de participation des équipes de Maybouth, M’Vady, Makokou, Sembe (Congo), Médoua (Congo). Le Commissaire chargé des Jeux est Jean-Bruno BANGO, les jeux se dérouleront de 8 h à 12 h 3 à tous les jours
Le Cabinet Wilcom Sports qui n’appartient pas à un ogivin a choisi de nous accompagner gratuitement pour le développement de ces sports à l’International, et, aboutir pourquoi pas à la création des fédérations nationales de ces sports.

Et la dernière composante du Festival ?

Enfin la quatrième grande activité est faite d’animation en nocturne au Village Venelle Qian Deng, Qian Sè de 18 h 30 au petit matin : concours devinettes, contes en langue vernaculaire avec traduction instantanée en français, prestations des artistes, au-delà des frontières comme par exemple DJ Samuel, DJ Fiston et DJ Moulema qui viennent du Congo. Bien sur nous aurons chaque soir nos artistes, sans oublier les groupes représentant le Tchad et le Cameroun. Le Commissaire chargé l’animation de nuit est Freddy POTOLO BIEL.

Quelle est la suite de l’agenda de maintenant à la tenue du Festival ?

Oui, nous avons un agenda qu’on essaie de respecter malgré le coronavirus. De novembre 2019 à mars 2020, le Comité d’organisation a inventorié les freins et contraintes, menaces et opportunités concernant ce festival. De mars 2020 à aout 2020, nous avons davantage travaillé sur les choix des acteurs culturelles et économiques, gages du succès de Festival et ainsi que l’inventaire des sites, la constitution d’un fichier des troupes culturelles.

Hôtel de ville Mekambo, bâtisse centenaire


D’aout 2020 à janvier 2021, c’est la phase de la campagne de sensibilisation. En octobre prochain, les commissaires vont se déployer dans plusieurs départements de l’Ogooué-Ivindo, expliquer le bienfondé d’un tel festival aux autorités locales, aux participants locaux éventuels. Nous allons statuer définitivement sur le ou les sites devant abriter ledit festival et organiser un tournoi pilote afin de tester de Melum et Mbia.


La période de février 2021 à mai 2021 va être consacrée à l’aménagement des sites, l’implantation des différents commerces et stands au village Venelle Mille Lumières, Mille Couleurs, à la construction de la Maison de la Chine ou du Centre culturel sur la Chine, qui devrait abriter les Conférences, les éléments décoratifs des sites, la confection des pirogues, la réunion des derniers sponsors, les trophées et médailles, à la définition du cahier de charges et son respect par les partenaires du festival.

La bande annonce parle de 3500 invités à 4000 visiteurs par jour. Avez-vous pensé aux infrastructures comme la route, les hôtels et les restaurants, à la faisabilité d’un tel Festival dans la Zadié ?

Nous allons dépasser ce nombre. Quinze personnes qui ne sont pas de la province de l’Ogooué-Ivindo ont déjà leurs chambres auprès du Comité d’organisation, alors que les chambres ne sont même pas encore construites et que rien n’est fait. C’est dire l’engouement et la confiance qu’ils ont vis-à-vis de l’équipe du festival au regard de notre manière de conduire le projet.
Parlant des infrastructures, si on attend que la route goudronnée arrive à Mékambo avant d’organiser une manifestation au niveau de la Zadié, nous allons attendre longtemps. « Mieux faut allumer une bougie que de maudire l’obscurité », dit le sage.
A la question des hôtels et des restaurants, nous avons une idée des invités, d’où ils viendront, leur qualité. Quelques investisseurs locaux ont dit se lancer dans la construction d’hôtels et Auberges écologiques d’ici à juillet 2021. Plus prosaïquement, un opérateur a un projet de 20 chambres de bon standing et 5 suites. L’emplacement reste à déterminer. A Venelle, un autre opérateur se propose de construire un Motel de 10 chambres standards. A Imbong, à deux 2 kilomètres du Village Venelle Mille Lumières, Mille Couleurs, un aubergiste va finaliser 10 chambres. Un autre Aubergiste à Ibea, 7 kilomètres du site des jeux, va mettre à la disposition du 10 chambres dont une suite. Soit une capacité de 55 lits. C’est peu certes, mais c’est un début.
Nous allons dès novembre 2020, mettre en place le Réseau Auberges et Gîtes pour Tourisme de la Zadié (Zadié RGT-Tourisme) afin de recenser auprès des particuliers des chambres en location le temps du festival qui répondent à notre cahier de charges qualité. Avec l’offre actuelle existante à Mékambo, on peut estimer atteindre une capacité de 400 lits disponibles. D’autres solutions de logements sont à l’étude.
Côté restauration, nous n’avons pas de grandes inquiétudes. Nous avons déjà enregistré des candidatures pour des restaurants homologués aux normes du Comité d’organisation qui vont ouvrir leurs portes au Village Venelles Mille Lumières, Mille Couleurs.

Ceux qui veulent s’impliquer dans le festival que doivent-ils faire ?

Participer à plusieurs niveaux, en créant ou soutenant des équipes de sports en compétition, en investissant dans la Zone de Jeux, en créant des hôtels ou des chambres d’hôtes. Par exemple, à Venelle Nous aurons 2000 personnes sur place par jour. Nous avons besoin de personnes qui nous fassent des propositions de toilettes publiques payant : 50 à 100 francs. Nous avons besoin de trois photographes paparazzi indépendants exclusifs et agrées par le Comité. ces personnes se saisir le Comité d’organisation.

Relire la première partie…. Relire la deuxième partie

Une réflexion sur “FESTIVAL ZADIÉ SADAKA: Jeux et participants

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s